Race : Le Berger blanc Suisse

Le Berger blanc Suisse

Le Berger blanc Suisse sous titre

Un chien à fort tempérament

Dernière décennie du XIXe siècle …en Allemagne le capitaine Max von Stephanitz veut le chien idéal, surdoué, intelligent et avec une fière allure.
Il décide de croiser entre eux des chiens de ferme très différents les uns des autres et crée ainsi le berger Allemand.

En 1899 Stephanitz fonde la Verein für Deutsche Schäferhunde (Société pour la défense des Bergers Allemands), désignée aujourd’hui par les initiales VS un des cercle d’élevage des plus influant du monde ,ce qu’on sait moins est que le grand-père de Horand von Grafrath (premier Berger Allemand inscrit au Livre des origines), était en fait unicolore…un chien blanc.

La couleur blanche était due à un gène récessif transmis par certains mâles …il ne s’agit en aucun cas d’albinisme la truffe, les babines et les yeux restant de couleur foncée.

Au milieu des années trente l’Allemagne Nazie s’attaqua à ces chiens blancs en leur réservant un sort bien funeste…la mort à la naissance.

Dans les années 1910 -1920 : Anne Tracy, l’une des principale fondatrices du club de race américain, importa des chiens nés en Allemagne et ainsi la race survécu, d’ailleurs les chiens reproducteurs qui refirent apparition dans les années 80 en Europe étaient tous d’origine nord-américaine ou canadienne.

Le berger blanc est officiellement reconnu par la FCI fin 2002 sous le nom de « Berger Blanc Suisse ».

Bon chien de garde, rarement agressif et très sensible, il est important de commencer très tôt sa socialisation et sa sociabilisation en variant les contacts humains.
C’est un chien très sportif qui a besoin de régulièrement se dépenser …il est fait pour les sports canins !
Le berger blanc suisse a besoin d’établir une grande complicité avec son maître car c’est un puits d’amour fou…

4DOGS - Siège social: 14 rue de Lorraine 13008 Marseille - 06 23 84 80 32 - education4dogs@live.fr